© 2019 par Chrystelle Michoux Ostéopathe à Bernay

  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon

NOUS CONTACTER

L’OSTÉOPATHIE

L'ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d'en altérer l'état de santé.

Pour en savoir plus : https://www.osteopathie.org/58-grand-public.html

DANS QUEL CAS CONSULTER UN OSTEOPATHE ? 

https://www.osteopathie.org/100-pourquoi-consulter--champs-d-application-de-l-osteopathie.html

L'ostéopathie s'adresse aux enfants, aux adultes, aux femmes enceintes et aux personnes âgées.

Cette classification est justifiée par la différence chez ces personnes, dans leur anatomie, dans leur physiologie, dans la qualité de leurs tissus et dans les contraintes auxquelles elles doivent s'adapter.


Pour quels motifs peut-on s'adresser à un ostéopathe ?


D'un point de vue théorique, l'indication thérapeutique ostéopathique est la dysfonction somatique qui apparaît lorsque les capacités d'adaptation de l'organisme aux contraintes de la vie sont perturbées ou dépassées. 

Cette définition ne permet pas malheureusement à un patient de se déterminer quant au bénéfice que pourrait lui apporter l'ostéopathie pour sa santé. 

La démarche qui conduit une personne à consulter un ostéopathe est en premier lieu la douleur. 

La colonne vertébrale et les souffrances qu'elle génère, représentent la première cause de consultation en ostéopathie.

Le champ d'application de l'ostéopathie s'étend à d'autres troubles fonctionnels qu'une douleur ou une souffrance. 

On peut définir ceux-ci d'une manière très générale comme une perte ou une moins bonne capacité de l'organisme à effectuer certaines fonctions.

Un bon ostéopathe est susceptible de soulager la plupart des manifestations liées à des troubles fonctionnels ...

  • De l'appareil locomoteur : cervicalgies, torticolis, dorsalgies, douleurs intercostales, lumbago, névralgies, entorses, accidents musculaires, tendinites, conséquences des coups du lapin, maux de tête d'origine mécanique.

  • Du système neurovégétatif : dystonie neurovégétative.

  • Du système digestif : dysphagie, gastralgie, reflux gastro-oesophagien, dyspepsies, dyspéristaltisme intestinal, régurgitations, nausées.

  • Du système génito-urinaire : dysménorrhées fonctionnelles, dyspareunies mécaniques, dysurie, prévention des infections urinaires.

  • De la bouche et de la sphère ORL : dysphonie fonctionnelle, préventions des sinusites et otites répétitives, vertiges fonctionnels.

  • Du système respiratoire : dysphrénie fonctionnelle, prévention des bronchites répétitives.

 

Ainsi que les manifestations rencontrées par le bébé après la naissance : troubles du sommeil, agitation, régurgitations, coliques, plagiocéphalies …

 

 

L'ostéopathie est également susceptible d'apporter un bénéfice lors de :

  • L'accompagnement de la grossesse et du post-partum.

  • L'accompagnement des suites d'intervention chirurgicale notamment en cas de thoracotomie et laparotomie.

  • L'accompagnement des traitements orthodontiques.

  • L'accompagnement des traitements des pathologies orthopédiques de l'enfance et de l'adolescence (pied bot, torticolis congénital, scoliose, cyphose…).

L'action est également préventive puisque l'installation des dysfonctionnements est parfois muette de tout symptôme.


Si les tissus sont lésés, l'ostéopathie intervient uniquement comme une thérapie complémentaire pour soulager les effets des lésions tissulaires.

POUR QUI?

 

Sportifs

Que se soit pour les sportifs ayant un haut niveau ou les sportifs amateurs, il est essentiel que vous puissiez pratiquer votre sport avec un corps équilibré sans aucune restriction de mobilité des articulations.

Ainsi vous pourrez faire votre sport dans des conditions optimales sans vous blesser.

En effet toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre qui peut se manifester par différents symptômes, de la simple contracture à la douleur chronique, altérant les performances.

Vous pouvez consulter pour un bilan avant la reprise d'un sport, ou avant une compétition à titre préventif.

Vous consulterez si vous avez des gènes ou des douleurs pendant ou après une séance de sport.

Mais aussi en cas de ​tennis elbow ou autres tendinites, pubalgies, périarthrites et de chutes ou de chocs .

 

Nourissons

La naissance peut-être traumatisante pour le corps du nouveau-né. Et ce que se soit un accouchement  par voie basse ou par césarienne.

Un accouchement trop long, ou trop rapide, l'emploi de  ventouse ou de forceps laisse des traces sur le corps mais surtout le crâne du bébé qui est très malléable donc sensible aux contraintes.

Le crâne d'un nouveau-né pour être malléable n'est pas complètement ossifié, c'est un peu comme si il ressemblait à un ballon très épais sur lequel était posé des plaques des plâtres. Les plaques peuvent se chevaucher ou s'écarter en créant de fortes tensions au niveau du ballon. Le soucis c'est que dans l'épaisseur du ballon passe les vaisseaux sanguins et les nerfs qui du coup fonctionnent moins bien. On peut ainsi avoir un bébé qui présente des troubles digestifs comme des reflux parce le fonctionnement du nerf vague est perturbé.

Une visite au cours du premier mois de vie permet d'enlever ses tensions et de faire de la prévention sur les déformations crâniennes. 

Ensuite une visite à 6 mois et surtout une un mois après l'acquisition de la marche.

En cas de déformation crânienne un suivi régulier tous les mois ou les deux mois jusqu'à 6 mois est effectué avec la prise de mesures chiffrées permettra de suivre l'évolution.

 

Femmes enceintes

La grossesse est un moment particulier pour le corps d'une femme, elle nécessite beaucoup d'adaptation. La taille de l'utérus passe de 7 à plus de 35 cm, il faut donc faire de la place!

Tout l'abdomen va être sollicité ainsi que le dos pour pouvoir supporter l'augmentation du poids et le changement du centre de gravité. La moindre petite tension ou restriction de mobilité peut perturber l'adaptation du corps.

Une sacro-iliaque restreinte avant la grossesse peut par une cascade d'adaptation mal faite entraîner l'apparition d'une sciatalgie.

Une consultation ostéopathique est conseillée dans le mois qui suit la naissance. Elle permet de traiter des douleurs apparues après l'accouchement ou persistantes  de la grossesse comme une lombalgie ou une sciatique. 

De pouvoir faire le point sur l'allaitement.

En restaurant l'équilibre du bassin et du plancher pelvien la rééducation périnéale sera optimisée.

 

Enfants et adolescents

L'ostéopathie peut accompagner votre enfant tout le long de sa croissance.

En vérifiant par exemple le bon positionnement des pieds et des membres inférieurs lors de l'acquisition de la marche.

En corrigeant les petits défauts de postures comme un enfant qui s'assoit régulièrement avec les jambes en W.

Pour tous les maux de ventre ou constipation récurrente.

Les infections ORL ( angines, otites....) à répétition.

Pour effectuer le suivi d'un enfant qui fait du sport. Le sport peut créer des contraintes sur le corps d'un enfant en pleine croissance avec parfois l'apparition d'ostéochondrites de croissance ( Osgood-Schlatter, Sever ou Scheuermann ).

Pour les troubles du sommeil.

Pendant le port d'un appareil orthodontique.

 

Adultes

Votre corps peut être soumis à beaucoup de tensions lors de vos activités qu'elles soient professionnelles ou privées.

Pour vous aider dans la gestion du stress.

Pour traiter les TMS (troubles musculo-squelettiques) dus à des positions maintenues trop longtemps ( station assise prolongée) ou les mêmes gestes effectués à répétition. 

 

Seniors

Avec le temps qui passe le corps est sujet à un vieillissement des tissus qui se déshydratent et perdent leur élasticité progressivement ce qui entraînent une diminution de l’ensemble des fonctions articulaires, musculaires ou digestives favorisant l’apparition de douleurs ou de gène fonctionnelle.

L'arthrose ne donne pas systématiquement des douleurs. Une articulation qui a perdu de la mobilité peut être douloureuse que l'on ait 20, 40 ou 70 ans.